Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Accueil > Le vélo en ville > Les cyclistes sont des piétons...

Les cyclistes sont des piétons...

... qui se déplacent à vélo.

JPEG - 70.9 ko

Depuis que les parisiens sont au courant que l’on peut se déplacer en ville à vélo, les médias aiment parler des "incivilités" des cyclistes. Ils mettent en valeur les opérations de police visant les cyclistes qui ne respectent pas le code de la route, stigmatisent le (soit-disant) danger de se déplacer à vélo en ville et la terreur que les cyclistes font régner sur les trottoirs.

Haro sur les vélos !

JPEG - 56.7 ko

Pour comprendre le comportement des cyclistes urbains, les élus, les policiers et les journalistes feraient bien de prendre leur vélo pour se déplacer en ville. Pas une fois pour se faire prendre en photo, mais au quotidien. Un mois entier par exemple.

JPEG - 51 ko

Car si les cyclistes respectent le code de la route à leur façon, les piétons et les automobilistes en font autant... mais avec des conséquences différentes.

Lorsqu’un piéton arrive à une intersection, le feu piéton au rouge et la route totalement dégagée, lui arrive-t-il (jamais, parfois, régulièrement, toujours) d’attendre patiemment que le feu devienne vert ? En France, en règle générale, plus le piéton est alerte et en possession de ses moyens, moins il respectera le feu rouge lorsqu’il lui parait superflu.

Tolérance zéro pour les piétons ?

C’est bien parce que les cyclistes sont plus proches des piétons que des automobilistes qu’ils ont un comportement similaire en ville. Que l’élu, le journaliste ou le policier qui n’a jamais traversé un feu piéton au rouge jette la première pierre...

JPEG - 56.2 ko
véhicule de police sécurisant un double-sens cyclable

|automobiliste| 1500kg|50km/h|sourd|vision réduite|
|cycliste| 80kg|20km/h|audition normale|vision optimale|
|piéton| 70kg|5km/h|audition normale|vision optimale|

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0