Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Accueil > Le vélo en ville > Bien vu, à vélo !

Bien vu, à vélo !

De jour comme de nuit, à vélo, il est bien d’être vu. Les piétons, les automobilistes et tous les usagers de la rue doivent pouvoir voir et prévoir la circulation des cyclistes.

JPEG - 35.8 ko
Brigade de répression des vélos non brillants (Londres)

Le jour

Pour être vu, il vaut mieux attirer les regards. Pour cela, autant avoir un beau vélo, un vélo étrange, une remorque, un vélo personnalisé et bien entendu être fier sur son vélo.

La nuit

La nuit, tous les cyclistes sont gris, sauf ceux qui brillent beaucoup. La circulation doit être plus prudente et les oreilles grandes ouvertes.

Selon la loi, les vélos doivent obligatoirement avoir :
- deux feux de position : jaune ou blanc à l’avant et rouge à l’arrière
- un catadioptre blanc à l’avant
- un ou plusieurs catadioptres rouges arrières
- un ou plusieurs catadioptres latéraux (fixés dans les rayons)
- des catadioptres jaunes sur les pédales

PDF - 55.9 ko
extrait du décret du 30 juillet 2008

Depuis juillet 2008, la nuit et hors agglomération uniquement, le port d’un gilet fluorescent est obligatoire.

Nous conseillons :

- les systèmes avec dynamo plutôt qu’avec des piles
- les éclairages à diodes plutôt qu’à ampoules incandescentes
- les systèmes fixés solidement plutôt que clippés
- les dynamos à induction ou les dynamos dans le moyeu plutôt que les dynamos qui frottent sur le pneu
- de porter des accessoires fluorescents (gilets, bracelets, pinces-pantalon, boucles d’oreilles).

JPEG - 27.4 ko
Trois cyclistes immatures pris en délit de défaut d’éclairage (avant, arrière et latéral)

Pour en savoir plus :

- le dossier de l’association "Roue Libre" de Chambery
- Le décret du 30 juillet 2008 :

PDF - 54.9 ko
décret du 30 juillet 2008 entier

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0