Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Accueil > Le vélo en ville > Bien entendu, à vélo !

Bien entendu, à vélo !

Contrairement à l’automobiliste, le cycliste à des oreilles extra sensibles. En circulant à vélo, on entend en effet beaucoup de choses. Et il est conseillé d’y faire bien attention et de se munir d’une sonnette pour être également bien entendu.

Travailler l’ouïe !

Que ce soit pour écouter les oiseaux du matin, le souffle du vent dans les réverbères, le sifflement du joyeux commerçant ou détecter le frottement de votre garde-boue arrière voire le bruit (infâme !) d’un moteur de bagnole arrivant par derrière, le cycliste urbain doit apprendre à écouter les sons de la rue. Ce sont des indicateurs très importants dans la circulation, qui permettent d’apprécier pleinement sa ville et parfois de prévenir de potentiels dangers.

Bien entendu !

La sonnette est un instrument de dialogue avec les usagers non motorisés de la rue (car les autres sont sourds, rappelez-vous). Bien plus noble que le klaxon automobile, le tintement d’une sonnette permet d’être repéré à distance par les piétons. Il ne faut pas hésiter à en user, avec le sourire !

Une sonnette porte à environ 50 mètres. Nous vous conseillons deux sonnettes :

- une première, bruyante, qui sera utilisée en cas de danger imminent

- une seconde, plus discrète et harmonieuse, pour prévenir en finesse les piétons qui marchent sur les pistes cyclables ou pour saluer les amis.

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0