Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Accueil > Le vélo en ville

Le vélo en ville

Articles

Vive le n’importe quoi cycliste dans nos rues !

De la nécessité d’inverser les paradigmes en matière de déplacement urbain...
Du projet de Rocade Nord de Grenoble à l’avertissement répressif envers les cyclistes, l’actualité des déplacements urbains dans l’agglomération de Grenoble nous propose deux visions des déplacements, deux paradigmes inefficaces et nuisibles dans les domaines de l’aménagement d’un côté et de la sécurité routière de l’autre.
Dans le cas des aménagements, les urbanistes, les techniciens et les responsables politiques ne semblent voir (...)

Lire la suite

Vive la bicyclette pour améliorer la sécurité routière en ville !

En réaction aux messages récurrents des médias concernant la sécurité à vélo, la FUBicy­ diffuse mi-octobre 2008 le communiqué de presse que voilà...
A l’occasion de la Semaine de la sécurité routière, la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUBicy) proteste contre le dénigrement régulier dont sont victimes les cyclistes, et rappelle que le vélo contribue à améliorer la sécurité routière. L’utilisation du vélo dans les déplacements urbains augmente fortement dans notre pays et il devient un moyen de (...)

Lire la suite

Ne pas confondre vitesse et précipitation !

Dans l’imaginaire collectif, on croit que la voiture roule plus vite qu’un vélo. Mais dans la réalité ce n’est pas toujours le cas. Voici quelques rappels théoriques sur la vitesse généralisé, un calcul proposé dans les années 1970 par Ivan Illitch.
En 1973, Ivan Illitch proposait dans ouvrage "énergie et équité" un petit calcul simple sur la vitesse réelle de déplacement. Cet auteur américain proposait de considérer dans le calcul de la vitesse de déplacement le temps passé à gagner son argent pour (...)

Lire la suite

Les cyclistes sont des piétons...

... qui se déplacent à vélo.
Depuis que les parisiens sont au courant que l’on peut se déplacer en ville à vélo, les médias aiment parler des "incivilités" des cyclistes. Ils mettent en valeur les opérations de police visant les cyclistes qui ne respectent pas le code de la route, stigmatisent le (soit-disant) danger de se déplacer à vélo en ville et la terreur que les cyclistes font régner sur les trottoirs.
Haro sur les vélos !
Pour comprendre le comportement des cyclistes urbains, les élus, les (...)

Lire la suite

Bien rouler dans la ville

Même si se déplacer en ville à vélo n’est pas dangereux, comme certains voudraient nous le faire croire, pour les nouveaux cyclistes urbains il est nécessaire d’acquérir quelques reflexes et de repenser le partage de la rue publique.
Constat
Statistiquement, il y a plus de risque de subir un traumatisme cranien si vous vous déplacez à pied ou en auto qu’à vélo. D’autres études montrent que plus il y a de cyclistes sur la voirie, plus ils y sont en sécurité.
Toutefois, à cause des autres véhicules (...)

Lire la suite

Bien entendu, à vélo !

Contrairement à l’automobiliste, le cycliste à des oreilles extra sensibles. En circulant à vélo, on entend en effet beaucoup de choses. Et il est conseillé d’y faire bien attention et de se munir d’une sonnette pour être également bien entendu.
Travailler l’ouïe !
Que ce soit pour écouter les oiseaux du matin, le souffle du vent dans les réverbères, le sifflement du joyeux commerçant ou détecter le frottement de votre garde-boue arrière voire le bruit (infâme !) d’un moteur de bagnole arrivant par (...)

Lire la suite

Bien vu, à vélo !

De jour comme de nuit, à vélo, il est bien d’être vu. Les piétons, les automobilistes et tous les usagers de la rue doivent pouvoir voir et prévoir la circulation des cyclistes.
Le jour
Pour être vu, il vaut mieux attirer les regards. Pour cela, autant avoir un beau vélo, un vélo étrange, une remorque, un vélo personnalisé et bien entendu être fier sur son vélo.
La nuit
La nuit, tous les cyclistes sont gris, sauf ceux qui brillent beaucoup. La circulation doit être plus prudente et les oreilles (...)

Lire la suite

Bien accrocher son vélo...

Rien de pire que de revenir à l’endroit où l’on a garé son vélo et de ne plus retrouver son destrier. Pour éviter cet évènement désagréable, il y a quelques principes à mettre en oeuvre ...
Conseil n°1
Garer votre vélo là où d’autres vélos sont déjà rangés.
Les emplacements visibles, passants et éclairés la nuit sont préférables aux recoins sombres.
Conseil n°2 Attachez toujours le cadre du vélo et la roue avant sur un point fixe (poteau, arceau, ...)
Le plus important sur un vélo c’est le cadre. Le plus facile (...)

Lire la suite

SPIP 3.0.21 [22462] | Squelette BeeSpip v.3.1.0